VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée)

Quels sont les différents types de VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) ?

Dans la partie ventilation, nous vous présentons la VMC. C’est un dispositif permettant de renouveler l’air vicié du logement. Le but est d’extraire l’air humide et polluée. Un caisson extracteur se trouvant dans les combles, garage ou buanderie va aspirer l’air via des bouches se trouvant dans les pièces contenant le plus d’humidité (salle de bain, WC, cuisine). De l’air neuf va pénétrer par les entrées d’air se trouvant généralement vers les fenêtres. En fonction du modèle de VMC choisi, l’air neuf peut également être insufflé dans les pièces de vie, dans les chambres par l’intermédiaire de bouche. N’hésitez pas à échanger directement par mail, en nous contactant directement par téléphone ou tout simplement via le tchat se trouvant en bas à droite de notre site



  • VMC simple flux autoréglable

    Comme les autres VMC, son rôle est de renouveler l’air du logement. Des grilles d’aération sont placées généralement proche des fenêtres et le caisson sera placé dans les combles. Contrairement aux VMC hygroréglable, la VMC auto-réglable ne prend pas en compte le taux d’humidité du logement ni les conditions météorologiques externes. Les débits d’air sont constants et ils sont réglés lors de l’installation. Si vous estimez que l’aspiration n’est pas suffisante, vous pourrez faire ce réglage par la suite.


    Comment fonctionne la VMC simple flux autoréglable ?
  • VMC simple flux hygroréglable

    Les VMC simple flux hygroréglable existent sous deux technologies :

    VMC simple flux hygro A : Cette solution s’installe de moins en moins dans le résidentiel. Elle associe des bouches d’extraction hygroréglables et des entrées d’air autoréglables. Grâce à une tresse en tissu réagissant à l’humidité, les bouches hygroréglables auront un débit variable. En revanche les entrées d’air auront un débit fixe même si la pièce n’est pas utilisée.

    Vmc simple flux hygro B : C’est la solution la plus installé dans le résidentiel (obligatoire pour les logements neufs). Elle associe des bouches d’extraction et des entrées d’air hygroréglables. Grâce à une tresse en tissu réagissant à l’humidité, les bouches hygroréglables auront un débit variable. Il en est de même pour les entrées d’air qui auront un débit variable. Cette solution de VMC simple flux type B permettra de réguler automatiquement le taux d’hygrométrie.

    Quels sont les types de VMC simple flux hygroréglable ?

  • VMC double flux

    La VMC double flux ou ventilation double flux permet de diminuer vos factures de chauffage en réduisant les pertes de chaleur liées au renouvellement de l’air. L’installation d’une VMC double flux nécessite de gros travaux. C’est pour cela que son installation est préférée pour le neuf. En rénovation il faut avoir des combles accessibles pour les gaines car vous devrez mettre dans chaque pièce, soit une bouche d’insufflation, soit une bouche d’aspiration. Le gros avantages de la VMC double flux est d’induire de l’air neuf préchauffé par les calories de l’air extrait. En fonction des marques, il existe des caissons de VMC à installer dans les combles et d’autres à installer dans une buanderie, cellier ou autres pièces isolées.

    Quels sont les avantages de la VMC double flux ?